Ca perd pas les Popettes

19 octobre 2018

Une histoire sans pirates

Je profite d'une journée enfant malade pour mettre un peu le blog à jour. A jour, certes, mais sans couture car aujourd'hui je vais vous parler de la fête d'anniversaire que nous avons organisé pour les 9 ans de ma miss. Nous avons une nouvelle fois renouvelé l'aventure de la chasse aux trésors. Après la fée clochette pour les 5 ans, les kids united pour les 7 ans, les pokemons (jamais montré ici) pour les 8 ans, je me suis lancée dans une chasse aux trésors façon escape game. J'avais envie que les filles (oui que des filles une fois de plus) soient le moins guidées possible et qu'elles trouvent elle même ce qu'il fallait faire.

Dans cette aventure de l'escape game j'ai été aidée par une amie qui est une fana du concept et qui en a créé pour ses enfants, mais aussi pour ses élèves (elle est prof de bio en lycée). Bref une pro. J'ai aussi beaucoup fouillé sur le net pour trouver des idées, je me suis en particulier inspiré de ces deux escapes games chez MiniReyve et chez Ciloubidouille. Et je m'en vais de ce pas partager avec vous le déroulé du jeu.

Pour mon histoire de départ j'ai décidé d'enfermer les cadeaux des copines dans un grand sac fermé avec un cadenas et de laisser une lettre indiquant que c'était le directeur de l'école qui avait fait le coup (j'ai même prévenu le directeur du rôle virtuel qu'il allait jouer).

lettre

Les filles se sont donc retrouvées face à ce sac fermé, la lettre et un décompte de 40 minutes lancé. C'était parti.

Il y avait 9 enfants, j'avais prévu qu'elles se séparent en 4 groupes (trois groupes de 2 et un groupe de 3). Pour que la création des équipes soit vraiment aléatoire j'avais dispersé 9 enveloppes dans mon salon dans lesquelles étaient des bouts de 4 phrases indiquant les lieux des prochaines épreuves. Il fallait donc qu'elles retrouvent qu'elle copine avait l'autre moitié de sa phrase pour savoir avec qui elles continuaient l'aventure. (Ex: enveloppe 1 "au fond du j" et enveloppe 2 "ardin", avec en plus pour chaque phrase une couleur différente pour les aider). Voilà mes aventurières divisées en 4 groupes aux 4 coins de la maison.

Sur chaque lieu d'épreuve elles pouvaient trouver une boite fermée avec un cadenas et des éléments pour trouver le code ou la clef.

IMG_0634

Pas besoin de trucs trop compliqués pour avoir une boîte fermée par un cadenas

Groupe 1 :

trois long tubes scotchés au sol avec au fond de chacun d'eux un oeuf kinder, trois verres de dînette sont posés à côté et l'évier est rempli d'eau. Les filles devaient comprendre qu'il fallait faire remonter les oeufs en remplissant les tubes d'eau et dans chaque oeuf était un numéro pour donner le code du cadenas. 

IMG_0627

Dans la boîte elles ont trouvé une lettre codée avec une clef de chiffrement (voir la photo qui expliquera mieux qu'un long discours). La phrase à trouver était horloge + Adèle = Solution. Chez nous il y a une pendule avec des photos accrochées dessus, la photo de ma fille était sur le chiffre deux qui était donc l'un des chiffres du code du cadenas final.

IMG_0639

Groupe 2 :

Ce groupe était envoyé dans le bureau et les filles y ont trouvé une boite cadenassée, mais également une enveloppe notée top secret avec un papier vierge dedans. Sur le bureau il y avait une lampe à ultra violet (prêtée par ma fameuse amie prof de bio) et il fallait mettre le papier dessous pour révéler le code du cadenas. Là les filles ont eu un peu de mal car ne connaissant pas la maison elles ne savaient pas que la lampe était un élément nouveau dans le décors. Mais elles s'en sont tout de même sortie haut la main.

Pour l'encre invisible j'avais tout bêtement utilisé de la lessive, et j'avais utilisé du papier jaune plutôt que blanc. La pièce était plongée dans la pénombre ce qui permettait de faire mieux fonctionner le phénomène d'apparition des chiffres.

lampe

Dans la boîte elles ont trouvé une charade codée (trop long donc trop compliqué) qui permettait de trouver 3 couleurs qui indiquait l'ordre des chiffres pour le cadenas final.

Groupe 3 :

Pour ce groupe il y avait un long tube avec la clef du cadenas au fond. A côté une boite avec plusieurs accessoires pour les aider à attraper la clef. J'avais prévu que le nombre d'accessoires les trouble et qu'il n'y en ait que deux d'utiles (une corde et un aimant) et en fait elles en ont combiné plein pour fabriquer une canne à pêche.

IMG_0633

Dans la boite elles avaient un message inversé à lire dans un miroir qui disait quelque chose du genre "il y a une licorne, une fusée, mais combien de cadenas ?" ce qui renvoyait à un dessin que j'avais accroché dans le salon et sur lequel j'avais dessiné pleins d'objets façon doodle dont plusieurs cadenas. (ce qui leur donnait le deuxième chiffre du code final)

IMG_0638

IMG_0601

groupe 4 :

Pour ce groupe la première épreuve était celle d'un puzzle à assembler avec un mini casse tête pour trouver les trois bons numéros du code. Encore une fois une photo vaut mieux qu'un long discours

IMG_0603

Dans leur boite de nouveau un message codé, avec cette fois-ci un code couleurs-chiffres que les filles ont pigé en deux secondes. Il s'agit d'un tableau à deux entrées avec un côté couleurs et un côté chiffres qui renvoient sur des lettres. Donc le message est composé de chiffres colorés et la lettre correspondante est au croisement du chiffre et de la couleur dans le tableau.

IMG_0625

Le message leur indiquait que la solution se trouvait sur un fond d'écran de téléphone portable. Après avoir un peu hésité elles ont fini par m'emprunter mon téléphone qui avait ce fond :

IMG_0614

 

A ce stade là les filles avaient trois chiffres et une charade leur donnant un ordre de trois couleurs. Deux des messages codés pour les chiffres étaient écrits dans l'une des couleurs et le troisième message renvoyait à cette photo avec ce 4 qui aurait du n'être que vert mais qui finalement fut bicolore (petite erreur au moment de la préparation de la photo, j'avais oublié de détail des couleurs).

Les filles ont ainsi pu ouvrir le sac de cadeaux et y trouver une pinata en plus du reste. Tout cela en 20 minutes top chrono. Donc le plus dur dans la préparation de ce genre de jeu c'est d'évaluer la difficulté des épreuves.

Et voilà maintenant je suis tranquille jusqu'aux 5 ans de mon fils, et j'ai un peu de temps pour souffler. Les filles avaient l'air très contentes de leur jeu et ont apprécié le fait que ce ne soit pas trop guidé.

Sur ce je m'en vais retrouver mon malade couvert de boutons ... le verdict est tombé il s'agit de la varicelle.

 

Posté par AnneCoz à 13:25 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :


11 octobre 2018

Make your own magic

Je ne sais pas si vous connaissez, mais mes enfants sont fans archi fans des T-shirt avec des sequins "magiques". Vous savez ceux qui changent de couleur et font apparaître un nouveau dessin suivant qu'on les caresse dans un sens ou dans un autre. Alors cet été lorsque j'ai vu fleurir sur instagram des photos de réalisation en "tissu magique" (photosensible) qui change de couleur lorsque l'on passe au soleil, je me suis dit que cela leur plairait beaucoup. Et j'avais raison.

Autant vous le dire tout de suite, lorsque mon colis est arrivé et que j'ai expliqué le concept de ces tissus aux enfants, ils étaient fous de joie. Ni une ni deux j'ai lavé mes trois coupons et je me suis lancée dans la couture d'un débardeur façon Domitille. Sitôt cousu, sitôt porté me voilà me promenant avec mon fils et son débardeur "magique" .... sauf que malgré le soleil de ce jour là le débardeur ne change quasiment pas de couleur. Nous sommes bien loin de l'effet visible lors du déballage du cadeau. Mon fils ne s'en formalise pas et m'explique que c'est à cause des nuages. Le lendemain, jour de grand soleil, je reprends ce qu'il reste de mes coupons et fait plusieurs tests dehors et il me faut me rendre à l'évidence la moitié de chacun des tissus ne fonctionne déjà plus. Oui ils ont une moitié photosensible et une moitié classique. Bizarre. Enfin non pas si bizarre que ça, j'ai vite fait de me souvenir qu'après mon lavage pré-couture j'ai fait sécher ces trois coupons au soleil à cheval sur le fil. Et la ligne de démarcation entre le photosensible et le non photosensible correspond certainement à mon fil à linge.

Alors je vous passerai sur le désespoir (et le mot est faible) de mes enfants lorsque je leur ai annoncé que les tissus ne fonctionnaient déjà plus. Je passerai également sur l'appel à la boutique qui découvrait en même temps que moi qu'il ne fallait pas faire sécher ces tissus au soleil (dommage pour des tissus censés réagir au soleil) mais là ils m'ont expliqué que même sans ça après 3, 4 lavages les propriétés sont très atténuées. Bref ils m'ont remboursé mes coupons. Je vais laisser tout cela derrière moi et vous présenter plutôt ce que j'ai réalisé dans ces tissus. Sur les photos j'alterne l'intérieur et l'extérieur pour que vous voyez bien l'ampleur de la chose (ou de la non chose)

 

tissu_magique_05

tissu_magique_36

tissu_magique_03

tissu_magique_38

tissu_magique_41

débardeur Milos de Petits D'om

taille 5 ans pour un enfant de 4 ans et demi

Tissu magique pas si magique que ça

 

*** PAUSE COUTURE ***

Je fais une petite pause au milieu de mes histoires de tissus pour vous dire tout de même que ce débardeur est un plaisir à coudre. Le patron est très bien expliqué, les pièces s'emboîtent très bien les unes aux autres. Je dois dire que j'étais très fière du résultat et ce débardeur reste mon coup de coeur de l'été.

*** FIN DE LA PAUSE ***

tissu_magique_19

tissu_magique_16

tissu_magique_34

enfant tristoune

tissu_magique_35

débardeur Milos de Petits D'om

taille 5 ans pour un enfant de 4 ans et demi

Tissu magique pas si magique que ça (et encore celui-ci les éléphants deviennent toujours bleu)

 

tissu_magique_07

tissu_magique_08

tissu_magique_24

tissu_magique_25

Robette Her Little World

taille 10 ans pour une enfant de 9 ans

tissu magique à moitié magique

Sur la dernière photo on voit à peu près cette histoire de tissu "à moitié magique", le haut est blanc et le bas rose.

Alors voilà c'étaient les gros loupés de l'été. Ma fille ne porte la robe que comme une chemise de nuit, et mon fils qui adore les débardeurs été comme hiver n'a jamais voulu mettre ceux là. Je me dis que peut être que l'année prochaine il voudra bien les porter, ou sinon ils serviront de pyjamas, mais malgré tout je ne peux pas cacher qu'il y a de la déception de mon côté.

Ma conclusion c'est que même pour les tissus il faut lire les commentaires et se renseigner sur la qualité et les tests réalisés. Sur ce je vous souhaite une bonne soirée, moi j'ai rendez vous avec le docteur (le docteur qui ? le docteur Who of course)

Posté par AnneCoz à 22:14 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

07 août 2018

la fournaise

Le thermomètre semble bloqué au dessus de 35°, j'adore, je suis une grosse frileuse (ça n'a pas toujours été, j'ai découvert ça avec les décennies qui s'empilent), alors 30 et + c'est top (... bon ok j'ai chaud). Après avoir squatté la piscine municipale pendant deux jours je me dis qu'aujourd'hui il faut changer de programme et pendant que les enfants sont déguisés en prince et en princesse (ils sont en culottes, mais ont tous les deux un diadème et une épée, oui tous les deux) je viens vous mettre un peu de soleil par ici (comme ça cet hiver je me souviendrai des 35°).

Alors même si j'aime la chaleur, j'ai le cerveau en bouillie et je ne vous pondrai pas un long discours vous expliquant le pourquoi du comment. Vous saurez cependant que le tissu vient de mon fournisseur officiel la maison d'Ursule. En mai - juin ils ont fait une méga braderie de leur magasin et j'en ai profité pour vider mon portefeuille à plusieurs reprises. Maintenant je m'efforce de coudre tout ce que j'ai acheté. Le patron lui est une adaptation de l'inépuisable Trop Top de Ivanne S. La photographe est ma fille qui a une passion pour la photo penchée.  Les finitions intérieures sont bof bof mais peu m'importe j'assume à mort. Le short sur les photos a été coupé deux secondes avant la prise et depuis ne me quitte plus (ou presque, pour la piscine je fais une exception)

kimono_01

kimono_02

kimono_04

kimono_10

kimono_11

 

La dernière photo c'est pour montrer que je suis fin prète si jamais un petit vent froid décidait de se lever.

kimono_08

Posté par AnneCoz à 16:42 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : , ,

15 juillet 2018

Les choses sérieuses peuvent reprendre

La France vient de gagner la coupe du monde en foot, les enfants sont rentrés de leur première semaine de vacances, la vie peut reprendre son cours. N'ayant pas l'âme à aller klaxonner dehors je me dis qu'une occupation tout aussi saine et utile serait de mettre un peu à jour mon blog. Surtout qu'il faut que je vous présente LA robe de l'été, celle qui tout comme la France avec le foot, est championne du monde de la garde robes de ma demoiselle.

metropolitan_Dress_09

Metropolitan Dress de Lil Luxe Collection

taille 10 ans pour une enfant de presque presque 9 ans

tissu de la maison d'Ursule

Dans le courant du mois de mai ma fille est rentrée un soir en me disant "tu sais maman, mes copines elles ont des hauts trop beaux avec des trous aux épaules, j'aimerai bien moi aussi en avoir un". J'ai tout de suite compris de quoi elle parlait puisque lors de ma dernière visite chez K*abi j'avais bien repéré cette nouvelle mode. J'ai vu là l'occasion d'un joli défi couture et à ce moment j'étais encore loin de la fatigue de fin d'année scolaire et je me suis sentie motivée pour ne pas céder à la facilité (autant vous dire qu'elle m'aurait sorti cette phrase deux ou trois semaines plus tard, cela n'aurait pas été la même histoire et elle se serait retrouvée avec un haut fabriqué en Chine et vendu trois francs six sous). 

Ne sachant pas trop de quel patron partir j'ai appelé à l'aide sur instagram et là j'ai reçu toute une flopée de réponses (j'adore, merci encore 1000 fois aux réseaux sociaux). La plus fréquente des propositions a été "adapte le débardeur de Petits Dom" mais il y a également eu Johanna qui m'a parlé du patron Metropolitan Dress de Lil Luxe Collection que j'ai trouvé vraiment superbe. Comme, je vous le rappelle, j'étais alors dans une phase de forme olympique je me suis dit que j'allais réaliser les deux options, d'abord la robe puis le débardeur ... et je l'ai fait !! (ça m'arrive rarement d'aller au bout de mes défis, sinon la garde robe de mes enfants serait entièrement home made, alors que là il y a beaucoup de K*abi).

{depuis HLW a sorti un très joli patron d'un haut aux épaules dénudées qui aurait aussi pu répondre à ma recherche, il est juste arrivé quelques jours trop tard}

Donc aujourd'hui je vous présente la robe, et dès que j'ai des photos du débardeur porté il sera également montré ici.

metropolitan_Dress_11

Les instructions sont en anglais mais avec les photos c'est assez simple à suivre. Le patron propose deux solutions pour les manches, une entièrement doublée, ou une avec un biais rapporté pour les finitions. J'ai choisi la première et j'avoue que sur cette partie il a fallu que je réfléchisse un peu et que je fasse marcher mes méninges, ça a été la partie compliquée (l'option avec biais semblait bien plus simple, mais moins belle en finitions).

La jupe a un joli arrondi sur les cotés en bas (que l'on voit sur la photo ci-dessus), mais là les finitions sont hyper cracras. Je pense avoir bien compris les instructions et on est loin du soin apporté par le patron aux manches. Ne sachant pas trop comment procéder autrement j'ai suivi mais je ne suis pas super fière de cette partie. (Heureusement visuellement ça le fait).

Le dos se ferme avec une fente et un bouton (voir photo ci-dessous). Pour l'instant ma fille passe la tête facilement sans défaire le bouton.

Au départ je cherchais un tissu avec des motifs géométriques types losanges noirs sur fond blanc, mais quand j'ai vu ce tissu j'ai su qu'il était fait pour cette robe. C'était une évidence et le résultat me plaît et me conforte dans mon intuition initiale.

Cette robe a déjà été portée et reportée, lavée et relavée et elle garde sa place de leader parmi les robes de l'été. Je vous laisse avec "quelques" photos et je vous dis à très bientôt.

metropolitan_Dress_05

metropolitan_Dress_12

metropolitan_Dress_15

metropolitan_Dress_18

metropolitan_Dress_19

metropolitan_Dress_21

metropolitan_Dress_23

 

Posté par AnneCoz à 21:48 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : ,

14 mai 2018

Le printemps a rendez vous avec l'automne, mais l'automne n'est pas là et le printemps l'attend

Vous l'aurez remarqué, ces derniers temps les saisons se sont réparties les jours de la semaine. J'imagine leur réunion au sommet "bon qui veut le lundi ? Été, tu en dis quoi ? Oh non pas moi j'ai bossé la semaine dernière je suis crevé, c'est au tour de hiver de faire le début de semaine. Non non moi j'ai envoyé de la neige ce week end dans quelques départements je ne peux pas venir tous les jours sinon ça va finir par se remarquer. Bon bah qui alors ? Printemps ce ne serait pas à toi de t'y coller ? Noooooonnn c'est toujours moi au mois de mai, c'est trop nul. Bon bah je ne vois plus que moi alors, j'y vais mais vous me laisser mon week end peinard les gars" (vous aurez peut être compris que c'est l'automne qui mène la réunion). Bref aujourd'hui l'automne a bossé dur, il y a eu de la pluie toute la journée (ma miss avait un pique nique d'organisé ce midi : ils ont pique niqué en classe), il fait froid et nous avons rallumé le chauffage. Le moral n'est pas au top top et plutôt que de coudre je me suis dit que j'allais passer ici vous présenter un petit sweat bien de saison.

sweat

patron n°23 du ottobre 4/2016

taille 98 cm pour un enfant de 4 ans

tissu de la panda love fabrics

sweat

(tu vois maman c'est comme ça qu'il fait Spiderman)

(et toi maman tu sais le faire ou pas ?)

J'avais déjà cousu ce modèle l'année dernière et comme le sweat avait été porté et reporté je n'ai pas cherché très loin et j'ai fait le même. Sans cordon à la capuche, et avec point fantaisie de la mac pour les surpiqûres, le même quoi. Quoique non en y réfléchissant bien j'ai fait une modif (youhou) : j'ai doublé la capuche pour un rendu plus net (et j'ai aussi posé une bande de propreté que l'on ne voit pas sur les photos, et j'en ai d'ailleurs profité pour en poser une dans le sweat précédent et ça change tout). Je n'ai rencontré aucun problème lors de la couture de ce nouveau sweat et de même que son prédécesseur il a déjà été porté (aujourd'hui encore d'ailleurs) et lavé un certain nombre de fois.

J'aime beaucoup le tissu alors qu'au départ nous ne partions pas forcément sur de bonnes bases lui et moi. Son achat est le fruit d'une erreur de lien dans un mail (voir toute l'histoire ici), et j'ai mis longtemps à me décider à l'utiliser car il ne me faisait pas tilt. Et puis à force de le voir dans un coin de mon bureau, j'ai fini par m'y attacher et au final je suis vraiment heureuse d'avoir commis cette erreur car jamais je ne l'aurais commandé et cela aurait été bien dommage.

sweat

sweat

sweat

sweat

sweat

J'espère que ce sweat va être bientôt rangé définitivement dans le placard et ne ressortira qu'après la prochaine rentrée scolaire. Allez demain on dit que c'est au tour du printemps de venir nous rendre visite !

 

Posté par AnneCoz à 21:48 - - Commentaires [26] - Permalien [#]
Tags : ,


07 mai 2018

Les roses et l'oiseau

La dernière fois je vous expliquais que j'étais dans un creux couturesque mais ça c'était la dernière fois. Depuis je me suis rendue compte que ma fille porte la même veste de demi-saison pour le troisième printemps consécutif et qu'elle commence à être courte (la veste, pas ma fille). En plus à presque 9 ans on n'a plus tout à fait les mêmes goûts vestimentaires qu'à 6 ans (bah oui on se prépare à entrer en CM1, il est loin le temps on était les plus petits de l'école avec les copains du CP). Ce constat m'a donné un coup de fouet et ni une ni deux je me suis mise en tête de lui coudre une nouvelle veste.

Pour le patron : trop fass' (comme dirait la susmentionnée fille de presque 9 ans), le magnesium de Ivanne Soufflet s'impose. Un patron qui te permet tant de déclinaisons ne peut que convenir, tu es certain de contenter un petit gars de 4 ans (3 ans à l'époque, remember) ou une grande fille de presque 9 ans (oui vous allez finir par le savoir qu'elle a presque 9 ans, mais moi ça me met une sacré claque cette affaire).Ensuite il y a eu la phase de réflexion intense : quelles options choisir ? Sur ce coup là instagram a été notre meilleur ami, et le déclic est venu de cette veste cousue par Phanie (alias les poupées rousses) pour sa fille.

Après le patron il a fallu s'occuper du tissu et il se trouve que le magasin la maison d'Ursule à côté de chez moi est en liquidation totale depuis fin mars et cela encore pour une semaine avant travaux (heureusement que sur les affiches ils avaient mentionné le "avant travaux" sinon je pense que j'aurai pleuré toutes les larmes de mon corps face à cette annonce). Donc j'ai pris ma fille sous le bras et je l'ai emmenée choisir son bonheur (des tissus en veux-tu en voilà à 20% de reduc voir même 50% ça ne vaut pas  le coup de se priver) (je crois que je n'y suis jamais allée aussi souvent que ces deux derniers mois). J'avais en tête un jean uni, et heureusement qu'elle était là car elle a détesté tous les jean unis et a jeté son dévolu sur un étoilé.

 

ISmagnesiumEnfant_23

veste courte magnesium de Ivanne Soufflet - taille 10 ans non modifiée (elle durera plus longtemps... l'excuse à deux balles)

col tailleur + pates de manches (que l'on ne voit pas vu qu'elles sont retroussées) + V dans le dos avec martingale

tissus et thermocollants de la maison d'Ursule

ISmagnesiumEnfant_06

(le gros fil qui pendouille sur la photo du dessus vient du sweat du dessous qui est ce Maëria porté à l'envers pour les besoins des photos)

ISmagnesiumEnfant_07

ISmagnesiumEnfant_08

En achetant le tissu j'avais discuté avec la vendeuse pour lui expliquer un peu mon projet. Quand je lui ai parlé du col tailleur elle a tiqué et m'a demandé si j'avais un bon patron car parait-il que c'est vraiment compliqué à réaliser. Cette discussion m'est restée en tête et lorsque j'ai potassé mon patron j'ai longtemps cherché les explications du col tailleur, et rien, enfin quasi rien. Je dois vous avouer qu'au début j'ai eu des sueurs froides en me demandant comment Ivanne, d'habitude si prévenante, pouvait nous lâcher dans un moment pareil. Et puis j'ai soufflé un grand coup, demandé de l'aide à g**gle et j'ai compris qu'en fait il n'y a aucune difficulté, c'est aussi simple que Ivanne le dit (ou ne le dit pas), ça se monte tout seul quasiment les doigts dans le nez (enfin non, aucun doigt n'a été dans le nez pour cette réalisation). Bref le col tailleur c'est de la frime pour pas cher.

ISmagnesiumEnfant_26

La couture de cette veste s'est passée comme sur des roulettes, une fois que j'ai enfin compris qu'il n'y avait rien à comprendre pour le col, tout s'est enchaîné à merveille. Les pièces s'emboîtent comme des légos, tout tombe pile poil là cela doit tomber. Je suis archi fan. J'envisage maintenant l'achat de la version adulte pour me faire moi aussi une veste avec pleins de thermocollants !

ISmagnesiumEnfant_27

Pour la doublure nous avons trouvé un tissu tout fluide et tout beau, qui va à merveille dans cette petite veste.

ISmagnesiumEnfant_28

Quitte à vous montrer des fleurs autant vous emmener dans le jardin et profiter du printemps qui semble s'installer de manière définitive.

ISmagnesiumEnfant_32

ISmagnesiumEnfant_37

ISmagnesiumEnfant_43

Dois-je vous préciser que la miss est en amour de sa veste ? Le truc idiot c'est que la veste qui était censée prendre sa retraite est une veste imperméable avec capuche et donc celle-ci ne peut pas réellement prendre la relève. Il va falloir que je ressorte la machine ou que j'ouvre mon porte monnaie pour un vêtement déjà cousu car l'imperméable ne me tente pas vraiment ou qu'elle reste encore une année avec cette veste imperméable et que l'on en reparle en 2019.

Sur ce je vous souhaite une très bonne soirée et un très bon début de printemps.

Posté par AnneCoz à 22:14 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,

04 avril 2018

Maëria deuxième du nom

La dernière fois je vous présentais le sweat Maëria cousu pour ma miss avec un beau panneau provenant du site de la panda Love Fabrics. Lors de cette commande j'avais aussi pris un molleton pour moi avec une envie de sweat. Le patron de Virginia allant du 2 au 16 ans je me suis dit que je ne perdais rien à comparer mes mensurations avec celles du 16 ans.... et il se trouve que je fais du 16 ans pour la partie haute du buste, pour la partie basse je fais plutôt du 38 ans presque 39. Qu'à cela ne tienne je n'allais me laisser arrêter par un petit ajustement à faire, surtout que je trouve plus facile d'évaser un patron sur le bas que sur la partie emmanchures. Et puis j'étais surboostée par cette découverte merveilleuse : je fais du 16 ans et je peux me coudre des patrons pour ado ! Dire que quand j'étais ado je m'étais vexée comme un pou lorsque ma grand mère m'avait lâchée un  "Ah tu portes des soutiens-gorge toi ? mais pour soutenir quoi ?" ... et bien entre nous elle devait avoir raison.

Bref je me suis donc lancée dans la réalisation d'un sweat Maëria pour moi. Avant d'attaquer mon joli coupon je me suis cousue un haut avec la version T-shirt du patron pour vérifier mes modifs. T-shirt que vous ne verrez pas car pas pris en photo, mais qui a déjà était porté au travail donc validé. Et j'ai pu enfin me coudre mon nouveau sweat.

La couture s'est une nouvelle fois déroulée parfaitement et c'est vraiment très agréable, au risque de radoter ce patron est parfait. Je pense que j'ai mis moins de 2h pour coudre ce sweat (sans compter le découpage du tissu).

Ma miss s'est dévouée pour les photos, et nous avons profité d'une petite éclaircie ce week end pour sortir retrouver notre jardin.

maeriaV2_02

sweat Maëria en 16 ans pour un petit 38 du commerce

tissus molletons uni et à plumes de la Panda Love Fabrics

maeriaV2_01

maeriaV2_13

maeriaV2_14

maeriaV2_17

Ce sweat j'en ai rêvé et il peut prétendre sans aucun soucis au titre de "créa Nesquick" pour le F.U.C.K. (Fédération Universelle des Créatives Kamikazes) Club de The Amazing Iron Woman. Pour ceux qui ne connaissent pas je résume en deux mots, il faut une fois par mois (entre le 5 et le 15 ... je sais nous sommes le 4 mais c'est je suis toujours en avance à mes RV, celui-ci ne fera pas exception à la règle) publier une couture dont nous avions une énooooorme envie (Nesquick quoi) et en profiter pour râler un bon coup sur tout ce qui ne va pas. (il y a pleins d'autres choses dans le règlement du club et si vous êtes curieux je vous laisse aller lire tout ça par vous même).

Alors lançons nous : Je n'en peux plus des personnes qui relaient tout et n'importe quoi sur les réseaux sociaux. Avant de partager une info sur facebook il faut chercher un brin pour vérifier les sources. En particulier si l'info génère instantanément un "Oh mon dieu ce n'est pas possible, il faut absolument que j'en informe la Terre entière" ... et bien il y a 99% de chances que : oui ce n'est pas vrai.

Sinon plus couturesquement parlant je suis dans un creux, l'accomplissement de ce sweat a généré un vide et je ne sais plus par quoi attaquer maintenant. Cela fait deux semaines que je tourne autour de ma machine sans trop savoir quoi en faire (et pourtant j'ai des projets et même les tissus qui vont avec). Peut être que ce temps gris et pluvieux n'aide pas à me motiver. Je rêve même de tricoter ce qui est un comble pour moi (il y a longtemps que j'ai abandonné le tricot car ça me stressait trop et que j'étais leeennnte comme une tortue, voir pire). Bref c'est pas la super forme côté couture, mais j'espère que de le dire ici aura un effet kisskool du tonnerre et que demain je serai de nouveau pleine d'entrain.

Le bon côté des choses c'est qu'en ne cousant plus j'ai eu de longues soirées de libres et qu'avec monsieur nous nous sommes remis à jouer aux jeux de société, en particulier à "Duel" (7 Wonders en version pour 2 joueurs) que nous avons emprunté à la ludothèque et qui est vraiment terrible.

maeriaV2_24

Sur cette superbe pose hyper décontractée je vous laisse et je vais voir si le mojo de la couture revient !

Posté par AnneCoz à 21:30 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,

05 mars 2018

Et Maëria fut

Lors de l'une de mes (trop) nombreuses commandes sur le site de la panda love fabrics j'avais ajouté à mon panier l'un de leurs panneaux qui plaisait particulièrement à ma fille. J'avais dans l'idée de le lui coudre sur un sweat à manches raglans. J'aime beaucoup cette forme qui permet de jouer avec deux tissus différents pour réaliser un sweat. Mais le destin représenté ici par Virginia alias Mme Les Ptites sapes s'en est mélé. Effectivement il y a environ un mois elle sortait un nouveau patron de sweat qui, dès que je l'ai vu, s'est associé dans mon esprit à ce fameux panneau. Pour couronner le tout, Domitille a publié dans la foulée, une version qui a fini de me convaincre que c'était LE patron qu'il me fallait dans l'instant, là, maintenant, tout de suite.

maeriaV1_19

C'est le premier patron de cette marque que je couds et je suis enchantée. La couture est simple comme tout et les pièces s'alignent parfaitement les unes avec les autres, en particulier les manches et cela ne m'arrive pas souvent d'avoir cette perfection dans l'assemblage.

Pour le choix des dimensions j'ai pris le 10 ans pour ma fille de 8 ans et demi. Pour vous donner une idée par rapport au rendu final : en stature elle est entre le 8 et le 10 ans, en tour de poitrine entre le 6 et le 8, en tour de taille pile poil sur le 8 ans, en tour de hanches (là je me demande si je me suis pas gourée) elle est entre le 4 et le 6 ans et longueur de bras entre 8 et 10. Virginia explique très bien comment modifier son patron pour faire un entre deux tailles mais j'ai eu la flemme et je me suis donc lancée dans le 10 et je ne regrette pas. J'aurai pu raccourcir un peu les manches peut être, mais rien de génant.

La miss adore son nouveau sweat.

maeriaV1_18

Sweat Maëria des Ptites Sapes

taille 10 ans sans modifs

Panneau Rosita de la Muerte et sweat écru de la Panda Love Fabrics

Pour la finition j'ai choisi le bord arrondi et croisé. Lors de ma fameuse commande j'avais oublié de commander du bord côte écru et j'ai donc utilisé le sweat en agrandissant à peine les pièces prévues dans le patron pour palier à l'élasticité moindre.

maeriaV1_25

maeriaV1_14

maeriaV1_16

maeriaV1_17

Ce patron est un petit bijou de simplicité pour un rendu vraiment parfait. On peut danser et faire la folle, on peut le porter et le salir (c'est le risque avec le tissu écru) et surtout on peut vivre et s'amuser avec. Une deuxième version a déjà été cousue et une troisième devrait prendre vie dans les jours qui viennent.

maeriaV1_13

Posté par AnneCoz à 22:11 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags : , ,

23 février 2018

Où l'on ne parlera pas de Chantal Goya

Au mois de septembre 2017 il m'est arrivé quelque chose d'extraordinaire : je suis devenue tata. Cet évènement avait beau être prévu depuis de nombreux mois (9 pour tout vous avouer) je n'ai pas réussi à m'organiser pour coudre quelque chose pour la naissance de la demoiselle (parce que oui c'est une demoiselle, et même que c'est la plus belle des demoiselles, croyez moi). J'ai décidé de rattraper le coup à l'occasion de Noël.

Pour le tissu j'ai décidé d'utiliser un joli molleton léger acheté il y a longtemps chez la panda love fabrics. Pour tout vous dire je l'avais acheté en ayant en tête une robe pour ma miss (qui est aussi la plus belle des demoiselles). Mais lorsque je le lui avais montré, très fière de mon achat, elle m'avait expliqué (sans prendre de pincettes) que c'était, je cite, "un tissu pour bébé".

....

Un tissu pour bébé

....

il faut croire qu'à 8 ans on n'est plus un bébé. Heureusement que ma petite soeur a eu l'idée de faire de moi une tata (merci 1000 fois) et j'ai ainsi pu sortir du placard mon tissu et y coudre un sweat manches raglans en taille minipouce.

Alors attention les yeux : les photos qui suivent ne mettent en valeur ni le bébé ni le sweat mais on peut admirer le fameux tissu.

pandas_02

sweat manches raglans - Ottobre 4/2016

taille 62 cm pour un bébé de 4 mois sur les photos

Tissu de la panda love fabrics

Aucune difficultés pour coudre ce sweat.

pandas_06

 

...

Voyant cela ma demoiselle à moi m'a dit, je cite, "mais moi je voulais un pyjama dans ce tissu"

....

Un pyjama dans un tissu pour bébé donc

....

il faut croire qu'à 8 ans on est toujours un petit peu toute petite

 

Alors attention les yeux : la photo qui suit montre la difficulté de faire poser sur une même photo une enfant de 8 ans et demi et une autre de 4 mois tout en préservant leurs identités.

pandas_11

 

Vous l'aurez deviné, la demoiselle a eu son pyjama. Il faut dire qu'il me restait une tonne de tissu et à moins de coudre avec toute la garde robe de ma nièce je ne voyais pas bien comment l'écouler. Alors le pyjama fut.

Alors attention les yeux : les photos qui suivent montrent qu'il est parfois impossible de photographier correctement une tenue (et que le dimanche matin chez moi il y a des tournois de chevaliers).

pandas_16

Haut d'après la tunique Super Girl du ottobre 1/2013

legging du ottobre 4/2016

le tout en taille 134cm pour une enfant de 133cm

Encore une fois la couture s'est passée comme une lettre à la poste.

pandas_22

pandas_23

Tous ces pandas ont été l'occasion pour moi de tester une technique que je n'avais jamais utilisé : la bande de propreté à l'encolure. Pas de photos mais croyez moi cela fait toute la différence au niveau finitions. J'utilise le tuto suivant.

J'espère que vous ne frolez pas l'overdose de rose, de pandas et de demoiselles. Je vous souhaite un très bon week end frisquet et à très bientôt.

Posté par AnneCoz à 22:38 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , ,

31 janvier 2018

Joue-la comme Boden - rendu des copies [edit nouvelle participation]

Souvenez vous fin décembre je me lançais un défi couture pour démarrer l'année, et je proposais à celles qui le voulaient de venir se joindre à moi. Parce qu'il fallait fixer une date j'avais noté 31 janvier et nous y voilà.

Pour ma part en lançant ce défi j'avais une idée très précise en tête qui était cette robe avec une énorme licorne.

boden2

Ma fille avait flashé dessus dans le catalogue et au moment où j'étais sur le point de craquer pour la lui acheter il n'y avait plus sa taille. Et puis il y avait cette petite voix qui me sussurait "fais la toi même, fais la toi même".

Une fois l'idée là il me fallait le patron. Après une longue, longue, longue réflexion et une analyse détaillée des ottobres que j'ai en ma possession j'ai décidé de faire simple en prenant le patron du trop-top de Ivanne Soufflet et en le déclinant en robe estivale à manches courtes. Sauf que cet énorme appliqué me faisait un peu peur et je me suis dit qu'avant j'allais m'exercer avec une autre robe, juste pour le fun. Et je me suis lancée dans la copie de celle-ci.

boden1

Alors question imagination je frôle le niveau zéro car j'ai recopié l'appliqué le plus fidellement possible, tout en oubliant les pattes de la bête. Voyez plutôt :

Bodenbymyself_oiseau_16

Robe à partir du patron trop top de Ivanne Soufflet en 10 ans

jersey à rayures de la maison d'Ursule

oiseau réalisé avec des divers chutes de mon stock

il y a eu un "petit" loupé lors de la coupe du tissu, mes rayures ne sont pas droites et cela se voit sur l'ourlet du bas. Mais je fais confiance à ma miss pour qu'elle ne cesse de bouger tout le temps et qu'on ne se rende pas compte de ce détail.

Bodenbymyself_oiseau_06

Bodenbymyself_oiseau_08

Bodenbymyself_oiseau_09

J'étais contente d'avoir cousue cette robe de test car j'ai pu constater qu'elle est 1000 fois trop longue (à mon goût) mais surtout j'ai pu valider ma méthode pour coudre l'appliqué sur le jersey à savoir d'utiliser du stabilisateur sur le jersey pour le rigidifier le temps de la couture. Je pouvais enfin me lancer dans mon défi personnel : la licorne. Encore une fois j'ai fait preuve d'une imagination de  mouton et j'ai été très fidèle dans ma copie.

Bodenbymyself_licorne_15

Robe à partir du patron trop top de Ivanne Soufflet en 10 ans

jersey de chez la panda love fabric

licorne réalisée avec des tissus de mon stock

Bodenbymyself_licorne_01

Une miss boudeuse car elle ne voulait pas que je prenne en photo ses mains (une histoire de gros pansement qu'elle ne voulait pas montrer). Mais une fois que je lui ai promis que c'était bon je cacherai la chose, hop elle s'est remise à danser.

Bodenbymyself_licorne_11

Bodenbymyself_licorne_12

Bodenbymyself_licorne_22

Pour les appliqués de l'oiseau comme de la licorne j'ai fait le choix de thermocoller mes tissus et d'utiliser un point droit. Choix de facilité et de simplicité, mais également légèrement réfléchit car j'avais peur qu'un point de bourdon sur une telle longueur rigidifie le jersey. Je ne sais pas ce que cela donnera après plusieurs lavages et comment cela résistera dans le temps, mais je pense quce ces robes feront l'affaire pour cet été. Peut être ferais-je un petit edit à la fin de l'été pour vous raconter.

J'aime beaucoup ma licorne, et ma fille finalement préfère celle avec l'oiseau ! (peut être à cause de la longueur de la robe) mais elle m'assure que la licorne est top aussi.

Si vous avez participé à ce petit défi n'hésitez pas à me laisser un commentaire et je rajouterai un lien vers votre blog/instagram.

Vous pouvez aller voir ce qu'ont cousu Cyclaf (qui aime les licornes), Fanny et Céline qui ont relevé ce défi de début d'année. Merci les filles.

Le défi a donné des idées et il y a eu un plagiat du plagiat magnifiquement réalisé par Alienor de Lorraine. Je suis grave admirative de son oiseau qui me fait me dire que les pattes manquent cruellement au mien et que je vais peut être retenter ma chance un de ces 4 pour refaire un plagiat de Boden !

Toujours sur instagram on peut retrouver la participation de LuChiffons ici avec une superbe licorne et avec une version garçon. 

 

Posté par AnneCoz à 08:00 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
Tags : , , ,