Ca perd pas les Popettes

21 février 2017

De l'art d'être grande soeur {épisode 5}

Depuis quelques temps j'ai comme des envies de métamorphoses, je sens quelque chose qui m'attire qui m'attire vers le haut. Enfin non, pas tout à fait le haut, mais plutôt un autre mode de consommation, une autre façon de vivre le quotidien. Je n'en suis pas à viser le zéro déchets, mais je vise (enfin nous visons puisque c'est l'affaire de toute la famille) une diminution de ces déchets et une consommation plus saine. 

Je ne ferai pas ici le détail de tous les petits gestes quotidiens que nous mettons tranquillement en place mais sachez que cela porte ses fruits, nos poubelles diminuent doucement mais sûrement. Ces résolutions sont apparues après l'orgie de Noël lorsque notre sous-sol était rempli à ras bord de papiers cadeaux déchirés, de cartons éventrés et que je me suis dit "plus jamais ça" (en vrai je me suis dit "essayons d'en avoir un peu moins la prochaine fois"). J'ai entre autre décidé que désormais, autant que possible, mes paquets cadeaux seraient des pochettes en tissu et que je tenterai des cadeaux moins commerciaux. Et j'ai démarré pour le Noël de ma soeur et son copain, qui coup de bol m'avaient demandée des cadeaux cousus mains. Je n'ai plus eu qu'à faire des paquets cadeaux originaux (une ancienne boite à chaussure décorée de dessins de mes enfants, et un bocal en verre).

Souvenez-vous, l'année dernière ils avaient fait les fous en jumelles de shining (souvenirs souvenirs). Cette année la liste au père Noël était bien plus soft avec un kimono pour madame et un tablier de cuisine pour monsieur, tablier couvrant les fesses si possible.

Après une longue réflexion sur les tissus et une centaine de sms échangés avec ma soeur à ce sujet, je me suis lancée dans la réalisation. Pour le kimono je suis partie du patron du trop top d'Ivanne Soufflet que j'ai coupé au milieu et dont j'ai prolongé les manches pour l'effet kimono. Pour le tablier je n'ai pas pris de patron mais c'était inutile. J'ai vérifié au fur et à mesure sur mon mari pour m'assurer que je n'étais pas totalement dans les choux. Il se croise dans le dos et se noue sur le ventre, et pour régler la lannière autour du coup j'ai mis un fermoir sur l'un des côtés du tablier (voir sur la photo).

Je dois vous avouer que j'ai totalement oublié de prendre des photos de ces cadeaux et ce sont les heureux propriétaires qui s'en sont chargés. (et je les en remercie infiniment, surtout pour celle de l'homme.... allez voir)

kimono_01

kimono cousu en adaptant le patron du trop top de Ivanne Soufflet

Tissu de la maison d'Ursule

kimono_02

kimono_03

kimono_04

 

tablier

tablier patron maison

tissu de la maison d'Ursule

Je vous laisse, j'ai une fournée de pitchs maison à finir (d'après la recette des pitchounets de super supérette).

 

Posté par AnneCoz à 22:02 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , ,


11 février 2017

Quand te reverrai-je, pays merveilleux ?

Aujourd'hui je vais vous présenter une robe cousue début décembre. Robe que je comptais publier dans l'instant ou presque. Les photos étaient faites, les idées étaient là, mais manque de bol la vie s'en est mêlée et d'un seul coup nous voilà mi-février et je ne sais pas où sont passés ces deux mois et demi qui me manquent !!

Il se trouve que début décembre ma miss A., du haut de ses 7 ans, se préparait à partir en classe de neige pour 12 jours. Et dans sa liste de vêtements au milieu des combinaisons de skis et autres joyeusetées du genre il y avait une mention "tenue pour la boum". Autant je ne me voyais pas coudre des collants chauds, ou un blouson hyper chaud, autant l'idée d'une petite robe me souriait bien. Je venais en plus de récupérer un livre de couture prêté par un ami à qui je l'avais offert (oui, oui, "un" ami). J'ai fait une légère erreur de parcours en emmenant la miss choisir son tissu (clairement je n'aurai j.a.m.a.i.s. pris celui qu'elle a choisi (même si il est joli)(on admire la parenthèse dans la parenthèse), mais bon pour une tenue de boum ce n'était pas ce que j'imaginais).

Bref début décembre j'avais tout ce qu'une couturière rêve d'avoir : un nouveau patron, du tissu, et une commande très précise avec un timing. J'ai relevé le défi et en voici le résultat.

robe_ski_01

hhhhhmmmmm le problème c'est que je n'ai ni le nom du livre, ni le nom du patron

et mon ami (à qui j'ai rendu son livre) est en vacances donc pas moyen d'avoir l'info

par contre je me souviens de la taille : 8 ans !

et le tissu vient de la maison d'Ursule

si vous avez une idée pour le livre et le modèle je prends.

Sinon je fairais un edit dans une semaine

.... ou dans 3 mois ....

robe_ski_02

Ah ah sur celle-ci (ci-dessus) on voit que la miss avait mis sa jupe soleil en dessous

(cette enfant a un don pour ne jamais rien assortir convenablement)

(m'en moque j'adore le résultat)

 

robe_ski_03

 

Là elle riait encore, c'était avant qu'elle ne réalise que deux jours plus tard elle partirait loooongtemps sans ses parents et qu'elle pleure encore et encore.

 

robe_ski_04

 

Je vous rassure, lorsqu'elle est enfin revenue chez nous la première chose qu'elle nous a dit fut

"pourvu que je sois dans la classe de cm1 qui part dans 2 ans"

 

robe_ski_05

robe_ski_06

robe_ski_07

 

Pour finir un petit zoom sur les jolis boutons offerts par Fanny lors de notre dernier échange

robe_ski_08

 

 

Posté par AnneCoz à 20:07 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :

15 novembre 2016

Happy Hour

Hello les poulettes (quand je suis fatiguée, je donne du "ma chérie", "ma poulette" à tout le monde, sauf peut être à mes collègues masculins, et encore ...), aujourd'hui je reviens vous voir grâce à Mme Reloux qui est l'instigatrice d'un nouveau défi hors du commun : le défi "open bar". Le concept est hyper simple : pour aujourd'hui 15 novembre : "chacun fait fait fait, c'qui lui plaît plaît plaît".

Il y a un peu plus d'un an je vous présentais une version de la blonde de Delphine et Morissette qui était incroyablement trop large. Je l'ai portée un peu, mais je n'arrivais pas à m'enlever de la tête qu'il y avait tout de même eu un gros (GROS) loupé sur ce coup là. J'ai donc profité du défi sus-mentionné pour retenter ma chance avec ce modèle. En ré-imprimant le patron j'ai tout de suite compris ce qui avait été de travers la fois précédente : mon carré test faisait 3,5x3,5cm au lieu de 3x3cm .... C'est bien la première fois que cela m'arrive et j'en étais arrivée à ne plus regarder les carrés tests... comme quoi c'était une erreur. Bref après une rapide règle de trois j'ai pu re-ré-imprimer le patron et à partir de là tout a roulé comme sur des roulettes. J'ai même pu étrenner cette nouvelle blouse pour un déjeuner familial et profiter de ma petite soeur pour faire les photos.... et autant vous le dire tout de suite j'ai donné de ma personne : car il faisait un froid de canard dehors ce jour là au fin fond du Val d'Oise (vu de ma vie de banlieusarde du Sud, c'est le Nord et au Nord il fait froid c'est bien connu)

blonde_02

Blonde taille 38 pour un 38 du commerce

fin d'un coupon de tissu "la maison d'Ursule" acheté (15euros les 3 m) pour cette robe

blonde_01

sur la photo ci-dessus un fin observateur pourra trouver un indice sur la température extérieure.

blonde_03

blonde_05

blonde_08

Comme quoi il ne faut jamais rester sur un échec, même si c'est un semi-échec comme c'était le cas pour cette blouse. Maintenant je me demande si il y a moyen de retailler la précédente pour la mettre à la bonne taille ... j'ai un peu peur de la partie passepoilée et aucune envie de jouer du découd vite, alors on verra.

Je m'en vais de ce pas réfléchir aux cadeaux de Noel. C'est mon défi de l'année : faire au moins un cadeau home-made (je sais je suis une petite joueuse mets la barre hyper haute !!!). Bisous les poulettes et à bientôt

 Abracadacraft

Posté par AnneCoz à 07:06 - - Commentaires [22] - Permalien [#]
Tags : , ,

27 octobre 2016

L'oiseau c'est toi, l'enfant c'est moi*

C'est le grand retour du 27 c'est pinterest chez moi, pour celles qui ne suivent pas (ou qui ne suivent plus, vu que ma dernière participation remonte à Mathusalem) il s'agit, tous les 27 du mois (ou un 27 du mois de temps en temps) de réaliser quelque chose inspiré d'une épingle pinterest (là pour celles qui ne connaissent pas pinterest, je ne peux rien).

Il y a quelques temps j'avais cousu pour Mr B. un déguisement de pirate qu'il n'avait réellement apprécié il faut croire vu qu'il ne le porte jamais, même accompagné d'un chapeau pirate (il préfère toujours les robes de sa soeur). Comme je suis le genre de mère à m'obstiner je me suis dit que j'allais lui coudre un autre déguisement, un qui lui plairait cette fois (mais qui ne serait pas une robe de princesses, non pas que je sois contre, mais parce qu'il en a déjà pleins à sa disposition). Et j'ai décidé de m'attaquer à un déguisement d'oiseau, d'après cette épingle.

Je m'étais dit "un pirate, ok, ce n'est pas très concret pour lui, mais un oiseau, là je vais faire mouche à coup sur" .... alors disons que oui il le porte plus que celui de pirate (ce serait difficile de faire moins) mais ce n'est toujours pas la panacée. J'ai du lui faire du chantage pour pouvoir faire les photos (et il a fallu 3 séances pour obtenir quelques clichés correctes) et encore j'y suis quasiment allée de ma petite larme.

oiseau_01

Sur cette photo un doudou se cache, je vous laisse le trouver.

oiseau_12

Je suis partie du patron de la cape de la petite lutine des bois du livre "princesses, pirates et cie" de Annabel Bénilan(mon livre de chevet en matière de déguisement), car je voulais une capuche pour soutenir le poids des ailes et éviter l'étranglement. J'ai extrapolé ce patron en taille 10 ans (vous verrez plus bas pourquoi) et j'ai suivi les instructions données ici pour les plumes. Pour le côté "oiseau" j'ai ajouté un bec à la capuche. J'ai longtemps hésité à faire des yeux et puis finalement pas (et je crois que j'ai bien fait). Et pour finir, j'ai ajouté dans la doublure de la cape deux bandoulières permettant de passer les mains et faire voler le volatile.

oiseau_07

J'avoue avoir passé plusieurs soirées à découper tous ces bouts de tissus et à vérifier que j'en avais bien assez pour mes longueurs. Il y a en tout 23 rangées de plumes et 3 ou 4 soirées de travail (je travaille doucement).

oiseau_11

Après ces photos de mon petit gars de 2 ans et demi, voici maintenant les photos de sa grande soeur de 7 ans avec le même déguisement (d'où la taille 10 ans). La capuche est un peu juste et ne retombe pas aussi bien que je le souhaiterai pour elle (en même temps c'est le déguisement de son frère, donc ce n'est pas très grave), mais à part ça il est parfait pour elle aussi. Je vous laisse juger par vous même.

oiseau_09

En plus, ainsi, vous voyez mieux l'envergure de la chose.

oiseau_02

Mais également le soucis de capuche un peu trop petite

oiseau_03

oiseau_10

J'aime beaucoup cette dernière photo et c'est sur elle que je vais vous laisser

 

* Vous aurez noté que ces derniers temps je suis très Kids United dans mes titres. Celle-ci est la chanson préférée du mini, et lorsqu'il l'entend il veut bien mettre son déguisement (comme quoi) et voler partout en hurlant "l'oiseau c'est moi".

Posté par AnneCoz à 07:11 - - Commentaires [38] - Permalien [#]
Tags : , ,

16 octobre 2016

Vous reprendrez bien un peu d'été ?

Après avoir frimé à mort la semaine dernière avec l'organisation de mon jeu de piste, je reviens vous voir avec quelque chose de beaucoup plus en lien avec ce blog : la couture. Et je vais commencer par le cas épineux de "la robe façon chemise de nuit".

Je pense que c'est arrivé à toutes les mères cousant des petites robes estivales (ou moins estivales) pour leurs filles : une robe que l'on juge complètement loupée, de part le patron, ou le tissu choisi, ou la taille cousue, et la dite fillette A.D.O.R.E. la dire robe. C'est exactement ce qu'il m'est arrivé au début de l'été. J'avais choisi comme patron "la robe à encolure ronde" des Irrésistibles à coudre. Pour le tissu il me restait ceux déjà utilisés pour cette robe que je trouvais vraiment mignonne. Et je me suis lancée... pour arriver à un résultat tout à fait moyen à mes yeux, c'est à dire que cette robe me fait plutôt penser à une chemise de nuit de grand mère qu'à une robe d'enfant. J'hésite sur la raison, est-ce qu'elle est un chouilla trop longue (ce qui fait qu'en plus je la verrai plusieurs étés de suite), ou est-ce que c'est la forme qui ne me convient pas, ou tout simplement que les tissus ne collent pas avec ce patron .... Bref quoiqu'il en soit, la miss A. en est fan et n'a porté quasiment qu'elle cet été. 

Après une telle introduction je vous laisse juger sur pied.

robe_encolure_ronde_03

robe_encolure_ronde_05

robe à encolure ronde des irrésistibles à coudre

taille 8 ans - enfant de 7 ans tout juste

tissu de ma réserve

robe_encolure_ronde_06

robe_encolure_ronde_07

 

La robe lui plaît tellement qu'elle a encore été portée lundi dernier alors qu'il ne faisait pas plus de 5° le matin au réveil, elle l'a mise avec une paire de collants noirs à chats roses et violets, une paire de bottines avec bande léopard, un tshirt à manche longue, un sweat et sa doudoune à grosses fleurs. Je n'ai pas de photos mais je vous laisse imaginer.

Posté par AnneCoz à 12:20 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : ,


09 octobre 2016

On écrit sur les murs

Rien de tel qu'un dimanche après-midi ensoleillé pour se dire que tout est possible, y compris ressortir son blog du placard dans lequel il est rangé depuis deux mois. Cela fait plusieurs jours / semaines que je réfléchis à ce premier post de retour de vacances (à tel point que les vacances sont maintenant loin loin derrière moi) et que je repousse à demain ce que je peux faire aujourd'hui (à savoir vous écrire un petit mot, une bafouille). Mais voilà aujourd'hui c'est décidé me revoilà, toute fraiche et reposée, dispo et fringante avec un sujet tout trouvé : moi et ma vie de mère.

Hier nous invitions les amies de ma fille pour un grand jeu de piste à l'occasion de ses 7 ans (elle est un peu comme moi avec les blogs, son anniversaire était il y a deux mois quasiment mais ce n'est que maintenant que nous invitons les copines). Au départ j'avais prévu de faire une activité "dessin sur porcelaine", mais les aléas d'une commande internet qui ne m'est jamais arrivée on fait que j'ai du changer mes plans peu de temps avant le jour J. Après une mûre réflexion j'ai décidé d'abandonner les loisirs créatifs et de me concentrer sur une chasse aux trésors. Pour cela j'ai été grandement aidée par ce site qui est une mine d'or pour toute personne cherchant à organiser un tel jeu. J'ai vite trouvé des idées d'épreuves mais je bloquais sur le thème jusqu'à ce que j'ai l'illumination : les Kids United.

jeu_piste_01

Peut être ne connais-tu pas les Kids United (c'était mon cas jusqu'à la fête de l'école au mois de juin), auquel cas je te laisse aller découvrir leur titre phare par ici. Si donc tu ne les connais pas, sache que c'est LE groupe préf de préf de ma fille et ses copines (et de certainement un bon pourcentage de toutes les petites filles de France et de Navarre). Et voilà comment hier je me suis retrouvée avec 7 poulettes de 7 ans et 1 enveloppe. Croyez moi, le départ d'une grande aventure que je m'en vais vous compter de ce pas.

jeu_piste_02

Dans cette enveloppe se trouvait un article de journal récupéré (et fabriqué) par mes soins il y a quelques temps, dans celui-ci nous apprenions que le groupe de jeunes chanteurs était au désespoir car on leur avait dérobé les paroles de leur future chanson. (coup de bol, ils ont une chanson inédite qui n'apparaît sur aucun de leurs deux albums, "les liens de l'amitié"). La police recherchait l'aide d'un groupe de filles pour les aider (Là ma fille et ses copines se sont mises à hurler "ahhhh mais c'est nous ça"), et la piste des enquếteurs s'achevait sur notre terrasse (comme de par hasard) (et rebelotte, hurlements des jeunes filles "hhhhiii mais c'est ici, c'est génial"). Dans l'enveloppe se trouvait également des badges plastifiés "Détective" pour chacune des filles (à accrocher avec un double scotch).

Voilà mes détectives en herbe parties à la conquête de ma terrasse, elles ont mis un peu de temps à trouver l'enveloppe scotchée sous la table du salon de jardin. Dans cette enveloppe il y avait un bout du texte de la chanson et un défi à relever pour obtenir l'indice menant à la seconde enveloppe. Il fallait qu'elles jouent à la danse des oeufs (avec règle ultra simplifiée pour éviter que cela ne dure trop). A chaque fois que l'une d'elles réussissait son défi je lui donnais une pièce de puzzle. Pas n'importe quel puzzle, mais une photo des Kids United imprimée en format A4 et collée à une feuille cartonnée sur laquelle j'avais écrit l'indice menant à la seconde enveloppe (vous me suivez ?) et que j'avais ensuite découpée en autant de morceaux qu'il y avait de filles.

jeu_piste_06

Bref une fois le puzzle gagné et reconstitué les voilà avec cette phrase mystérieuse "j'espère que les pandas ne mangeront pas la deuxième enveloppe" et hop direction les bambous au fond du jardin. Là elles mettent de nouveau un peu de temps à trouver l'enveloppe cachée sous un tas de feuilles au pied des dits bambous et dedans elles découvrent un bout du texte de la chanson, 3 grilles chiffrées et un nouveau message les informant que pour connaître les chiffres à rayer sur ces grilles il leur fallait retrouver les 3 chaussettes orphelines dans le panier de ma fille. Elles se sont donc rendues dans la chambre de ma fille pour trier son panier à chaussettes (que j'avais mis en pagaille) pour retrouver les 3 chaussettes dans lesquelles j'avais glissé les 3 numéros à rayer sur les grilles. Les grilles décodées permettaient de faire apparaître 3 mots : dessous - coussin - canapé....

Là je ne sais pas ce qui s'est passé, un mini typhon est passé dans mon salon, le canapé a été retourné, les coussins ont volé à travers la pièce... sauf LE coussin sous lequel était la prochaine enveloppe. (pas douées les filles). Comme au passage la mienne s'était rétamée sur la table basse et pleurait à chaudes larmes, je lui ai montré discrètement le dit coussin et hop son sourire était revenu et l'enveloppe était trouvée. Cette fois-ci elles devaient faire un petit parcours avec un ballon de baudruche et le percer à la fin pour découvrir si il contenait ou non l'indice suivant. Dans mes rêves les plus fous, j'aurai distribué les ballons et les deux dernières auraient eu ceux avec les paroles de la chanson et l'indice ... mais dans la vrai vie elles se sont emparées elles-même des ballons et les deux premières avaient les deux bons ballons. L'indice renvoyait à une enveloppe scotchée sous le sac des ballons, enveloppe qui contenait une clef. Elles ont longtemps cherché ce qu'elle pouvait ouvrir et j'ai fini par indiquer la boîte aux lettres à celle qui avait l'air le plus tristoune et le plus à la traîne histoire de lui redonner du baume au coeur. 

jeu_piste_05

Dans la boîte aux lettres elles ont trouvé un colis contenant pleins de bouts de papiers avec marqué dessus : "ce n'est pas l'indice", quelques bouts de la chanson et une pelotte de laine. Elles ont vite compris qu'il fallait débobiner cette pelotte et au bout il y avait un oeuf en plastique (kind*r) dans lequel j'avais glissé une photocopie d'une couverture de bd (Tintin au Tibet). Elles ont mis un peu de temps à trouver la bonne BD et l'enveloppe qu'elle contenait. C'était la dernière épreuve : trois phrases codées avec le code mullee mullee (issus des livres des Kinra Girls que ma fille adooooore)

Afficher l'image d'origine

Une fois les phrases décodées je leur ai donné la boite de récompense (des photos des kids united, des stylos et des bonbons) sur laquelle il y avait un mot des Kids United les invitant à regarder à la TV l'enregistrement de la chanson qu'elles viennent de sauver (merci Youtube et le clip de la dite chanson qui reprends le film de l'enregistrement studio).

Tout cela nous a pris une bonne heure en tout, les filles ont vraiment joué le jeu sans jamais râler ni rien de ce genre. Ma fille était enchantée (alors qu'au début elle tirait la tête à l'idée d'une chasse aux trésors).

 

Posté par AnneCoz à 16:20 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags : ,

01 août 2016

Et le Minotaure dans tout ça ? *

La semaine dernière j'ai atteint le summum de la fierté pour une couturière amatrice comme moi : j'ai porté au travail l'une de mes "oeuvres" et tout le monde m'a fait des compliments sans même savoir qu'elle était home made. Toute la journée j'ai eu droit à des "elle est chouette ta robe", ou "jolie robe", ou bien encore "j'aime bien ta robe". Et toute la journée j'ai répondu "merci, c'est moi qui l'ai fait" (ce n'est pas la modestie qui m'étouffe). Entre nous : j'ai a-d-o-r-é cette journée (oui, oui la modestie, j'en ai déjà entendu parler).

Tout avait commencé par ce post de ma copine Céline, elle y racontait comment elle avait craqué pour le patron de la centaurée de Deer and Doe et comment finalement elle n'était plus si certaine que ça que c'était the patron qu'il lui fallait. Vous me connaissez je suis une fille sympa, alors ni une ni deux je lui ai proposée de le lui racheter (le patron). Un déjeuner en commun et en terrasse plus tard, je me trouvais enfin en possession du dit patron.

N'ayant jamais cousu de Deer and Doe je me suis dit qu'il valait mieux tester la robe sur un tissu pas trop cher. Et justement j'avais repéré chez mon fournisseur officiel une très jolie série de tissus d'ameublement à 7 euros (moins des poussières) le mètre en cotonnade pas trop épaisse et donc portable. 

Avant de passer aux photos un petit point sur la couture de la dite robe. Commençons par mon grand désespoir : j'ai loupé la croix du bustier (c'est con dommage puisque c'est ce qui fait tout le charme de la robe). En regardant attentivement mes coutures je pense que j'ai tronqué une marge de couture et que cela m'a été fatal pour la suite. J'ai essayé de rattraper le coup tant bien que mal et au final la croix n'est pas nickel mais est au moins symétrique. J'avoue que je n'ai pas insisté non plus comme une malade sur le rattrapage en me disant que c'était une toile.

Mis à part cet "incident" tout s'est déroulé comme sur des roulettes. Les pièces s'emboîtent à merveille et c'est plaisant de voir la fameuse croix prendre forme. Comme j'étais entre deux tailles j'ai misé sur la taille supérieure et je n'aurai pas dû, la taille inférieure aurait été parfaite, mais cela passe et par forte chaleur c'est même agréable.

Centauree_06

tissu de la maison d'Ursule

Robe Centaurée en taille 40 pour un 38/40 du commerce. Rallongée en 46 car je ne suis pas fan des robes trop courtes.

Centauree_11

 

Centauree_07

Centauree_09

Centauree_10

Pour conclure c'est une petite robe facile à réaliser, et je recommencerai avec cette fois-ci pour objectif de réussir la croix et peut être de me faire une version extra longue. Surtout que depuis je me suis souvenue qu'il y avait sur le blog de Deer and Doe un Sew-Along pour cette robe ... Mais pour l'instant je profite de la version béta avec grand plaisir !

*Pour le titre ne cherchaient pas : dans mon cerveau les choses sont rangées de manière très étrange et "Centaurée" allume systématiquement une case "Minautore", cela aurait aussi bien pu allumer une case "Harry Potter" ou "botanique"... bref chacun sa mythologie

Posté par AnneCoz à 22:17 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags : , ,

10 juillet 2016

La jupe soleil

Pour fêter le retour du soleil (chez moi nous en sommes à 5 jours d'affilés, du jamais vu en 2016) j'ai décidé de coudre pour Miss A. une petite jupe. Un truc simple, facile et rapide à coudre. Un truc qui te fait te dire que l'été est là. Un truc que j'ai nommé "la jupe soleil" (oui rien que ça). Et pour faire une jupe soleil c'est hyper simple : il te faut un coupon de tissu qui te met en joie et qui te rappelle que la vie est belle (oui oui rien que ça). Il te faut également un tuto pour faire une jupe (et ça le web en regorge), ou pas de tuto et un brin (tout petit brin) d'improvisation. Et pour finir il te faut une petite fille qui aime les jupes et le soleil.

Bref vous aurez compris que avec un tel mode d'emploi j'ai pu facilement respecter mes trois impératifs du début "simple, facile et rapide à coudre". J'avais devant moi une soirée foot et un beau coupon de tissu petit pan dont je ne savais vraiment pas quoi faire et que je trainais depuis 2 ou 3 ans et voilà le résultat.

 

jupesoleil07

Jupe soleil, improvisation maison

tissu petit pan

Soleil au RV

Miss A. 6 ans presque 7.

jupesoleil04

jupesoleil05

jupesoleil02

jupesoleil01

Ce soir point trop de blabla car j'ai 1000 photos (ou presque) à trier et je voulais surtout partager avec vous ce petit moment ensoleillé. A très bientôt !!!!

Posté par AnneCoz à 21:50 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags :

27 juin 2016

une histoire d'éducation ou comment prendre sa vie de parent à l'abordage

Avant, il y a très longtemps, je pensais qu'il était facile et possible d'élever des enfants de sexes différents de la même manière. Ça c'était lorsque j'étais nullipare.

Lorsque j'ai eu ma fille je me suis laissée porter par le courant, je n'ai pas trop réfléchi, je lui ai acheté des livres de princesses et de chantiers, j'ai raconté des histoires de dragons et de sirènes, je l'ai habillée en rose mais également avec des vêtements du rayon garçons, elle a joué à la Barbie et aux petites voitures. Bref, je ne me suis pas posée trop de questions, mais d'elle même (ou porté par la société, très forte la société d'ailleurs car elle ne regarde pas la TV, mais ça c'est une autre histoire) elle a très vite préféré ce qui est connoté "fille" (comprendre : le rose, les princesses, les poupées).

Lorsque j'ai eu mon fils, là les choses se sont compliquées, de moi même je me suis mis des limites. Tenez, dès que j'ai trié les vêtements de bébé avant sa naissance j'ai éliminé les bodies avec un peu de dentelles (c'est idiot vu qu'ils sont sous les habits), j'ai bien conservé un pyjama avec un peu de rose et il ne l'a mis qu'une seule fois car son père et moi trouvions ça trop bizarre. Pour les jeux il a eu dans sa chambre tous les jeux estampillés "garçons" de sa soeur, mais les poupées et tous les trucs roses sont restés dans la chambre de la grande (je simplifie, car au début ils étaient dans la même chambre, mais à 1 an il a eu sa chambre à lui grâce à un déménagement). Cela dit nous ne lui avons pas mis de limite sur les dits jeux et très vite la dînette (rose) est devenue à lui, les poupées et maisons de poupées se sont retrouvées dans sa chambre et il passe sans problème de son adoration pour les motos à sa cuisinière (que nous avons acheté rien que pour lui, ce n'est pas un héritage).

Dernièrement j'ai pris conscience que j'avais tout de même un blocage. Avec les pluies sans fin du mois de mai il a découvert le vieux parapluie rose de sa soeur et il l'adore (il adore avoir un parapluie, je pense qu'il se tape de la couleur comme de sa première couche). Ce qui m'a fait dire à un ami que j'allais devoir en acheter un autre, et quand il m'a demandé pourquoi, j'ai compris mon erreur, je me moque que mon fils ait un parapluie rose, l'important c'est qu'il l'aime et se protège de la pluie avec. Donc maintenant il dort avec un pyjama violet à petit noeud parfait pour les températures actuelles, il a eu un nouveau livre avec des paillettes partout et il l'adore (presque autant que ses livres sur les motos), il a la draisienne rose de sa soeur etc....

Et puis il y a le cas des déguisements : sa soeur a des tonnes de déguisements dont certains déjà présentés ici (clic and reclic and rereclic, voir même rerereclic), elle a également des tonnes de bijoux et tous les deux adorent jouer à se déguiser. Alors je suis ouverte (c'est ce que j'ai essayé de vous expliquer plus haut) et je prépare dès maintenant le photomaton pour son mariage avec des tonnes de photos de lui en robe, mais tout de même je me dis qu'il a bien le droit d'avoir un déguisement à lui. Et j'ai donc ressorti mon livre fétiche pour les déguisements, j'ai nommé "pirates, princesses et cie". Et voilà le résultat

 

 

Pirate_05

Veste de Rackham - livre "pirates, princesses et cie" de Annabel Benilan

Taille 3 ans pour un garçon de 2 ans et des poussières

(il va également en largeur à ma fille de 6 ans, j'aurai du prendre la photo)

Tissu, biais et dentelle de la maison d'Ursule

Pirate_04

vous noterez le bracelet chouchou sur cette photo

Pirate_07

Pirate_10

Pirate_03

Tous mes efforts n'ont pas été récompensé, il a voulu le ranger dans les déguisements de sa soeur, vu que c'est un déguisement (pas bête la bête), et il ne veut pas le porter, ou très peu. Là c'était assez exceptionnel, alors j'ai sauté sur l'occasion pour faire les photos et vous reconnaitrez sans problème le pantacourt offert par Fanny. Son père trouve que je devrais lui faire un pantalon et une ceinture pour aller avec .... je vais voir pour lui acheter un chapeau de pirate et lui nouer un tissu autour de la taille (aucune envie de coudre un pantalon pour un déguisement, une jupe peut être, mais un pantalon, non) !

PS1 : pour cette histoire de TV, n'allez pas croire que nous n'en avons pas ou que nous sommes hyper stricts sur le sujet. C'est juste que nous avons un problème avec miss A. (7 ans moins 1 mois) : elle a peur. Le monde de Némo lui a provoqué une crise de nerfs, le chat de Cendrillon l'a fait pleurer et quitter le salon, Bouba (qui était mon dessin animé pref de pref à 4 ans) c'est un drâme, Ernest et Célestine l'on fait hurler, et elle a voulu sortir du cinéma avant la fin de Shaun le mouton. Je vous passe le détail de ce qui se passe lorsqu'elle va au cinéma avec sa classe ou le centre aéré. Bref nous avons un petit problème difficile à résoudre. En même temps je ne vais pas me plaindre du fait qu'elle ne veut pas regarder la TV et elle a pu regarder deux Asterix et Obelix sans presque aucun pleurs le mois dernier, on progresse !!

PS2 : Whaou 3 posts en 1 mois, j'explose mon taux des derniers mois qui était à 1 post/mois !!! Mais je sais déjà que la machine va dormir une semaine ou deux histoire de récupérer de ce mois de juin qui est une tuerie pour les parents (et le bonheur pour les enfants). Là j'ai une semaine pour finir d'organiser la fête de l'école avec des ami(e)s, donc point de couture.

Posté par AnneCoz à 07:30 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , ,

18 juin 2016

Ottobre à la frontière de l'été

Previously in "Ca perd pas les Popettes" je vous avais raconté comment j'avais réussi tant bien que mal à honorer ma promesse auprès de Fanny en lui envoyant un colis avec des vêtements pour son garçon. Et comme wikipédia le dit si bien "Pour qu'un échange existe, il faut qu'il y ait au moins deux parties entre lesquelles ont lieu soit des dons, soit des flux, soit des messages réciproques.". J'ai donc moi aussi reçu un beau colis de la part de Fanny. Je vous laisse découvrir ici la description de son envoi et puisqu'il a fait beau ce matin j'ai pu mettre l'ensemble à Mr B est prendre des photos (avant qu'il ne se renverse un plein verre d'eau sur lui et que je le change pour le reste de la journée).

  La star de face mais incognito

Fanny_11

 son père trouve que j'aurai pu lui mettre un autre Tshirt, il paraîtrait qu'il n'allait pas terrible avec. 

 

La pause décontracte les mains dans le dos

Fanny_14

Pantacourt Trick du Ottobre 3/2016 en 92 cm

Sweat Odd zippers du Ottobre 6/2015 en 92 cm

Le tout cousu par Fanny et porté par un jeune homme de 2 ans et des poussières et qui faisait 87 cm il y a 3 mois

 

La photo "ma mère a bu et ne sait plus cadrer droit"

Fanny_05

 

et une petite dernière pour la route : à l'aise Blaise

Fanny_01

 

A très vite !!!!

Posté par AnneCoz à 21:34 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , ,