Ca perd pas les Popettes

25 juin 2017

Dans la jungle, terrible jungle

Il m'arrive quelque chose de nouveau dans ma vie de bloggueuse, quelque chose qui ne m'était encore jamais arrivé : j'ai plusieurs vêtements cousus depuis plusieurs semaines qui ne sont pas encore photographiés alors qu'ils ont déjà été portés plusieurs fois. Avant, dans l'ancien temps, une "création" sortait à peine du dessous du pied de ma machine à coudre que l'appareil photo était dégainé. Maintenant je me souviens à peine où est rangé cet appareil photo. J'ai bien le téléphone portable mais ses photos sont bien moins belles (c'est cela de vivre avec un téléphone vieux de plusieurs années) et cela passe pour un rapide coup d'oeil sur instagram, mais pour le blog je ne m'y résous pas.

Heureusement que de temps en temps j'ai une fulgurance et que je me souviens que j'ai un blog à alimenter. C'est ce qui s'est produit le week end dernier et j'ai choisi de photographier autre chose qu'un vêtement. Il y a quelques semaines je suis partie rendre visite à mon grand père quelques jours et comme Mr. B. est dans une belle phase de "mamaaaaaaan, je veux rester avec toi" "papa, non pas toi, tu ne parles pas" ... Alors je me suis dit que j'allais lui coudre une peluche pour l'aider à passer ces quelques jours sans moi. J'ai pour cela ressorti le livre de Domitille et j'ai jeté rapidement mon dévolu sur Somba le lion (en vrai j'avais tout ce qu'il fallait pour le faire depuis la sortie du livre, je suis juste du genre "grande procastineuse").

Le lion fut vite cousu et sans difficultés, par contre j'ai du m'y reprendre à plusieurs fois pour que sa tête tienne à peu près, mais il a tout de même tendance à pencher un peu sur le côté ce qui n'est pas très grave vu qu'il passe sa vie en mode "oreiller".

Somba a été rebaptisé Tonga par son nouveau propriétaire et a été adopté immédiatement.

Lion_01

Lion_03

Lion_08

Lion_09

Lion_10

Lion_11

Je suis très heureuse d'être sortie de ma zone de confort couturesque pour m'aventurer dans ces terres de doudous. C'est un vrai plaisir de voir l'animal prendre forme petit à petit. Merci beaucoup Domitille pour ce superbe livre.

 

Posté par AnneCoz à 21:58 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : ,


28 mai 2017

coucou hibou

Je dois vous dire que je suis drôlement contente car ce message a bien failli de ne pas se faire. Alors que je profitais d'un instant de glandouille suprême (c'est mon cadeau de la fête des mères : j'ai le droit de glandouiller) je me suis dit que j'allais venir par ici vous faire un petit coucou. Et là impossible d'accéder à canalblog, la connexion ne se faisait pas. J'allais abandonner (j'ai pris ça pour un signe du destin, un truc du genre "ton cadeau c'était glandouiller et non pas blogguer, tu es punie et les enfants vont te sauter dessus jusqu'à la fin de la journée") quand je me suis souvenue d'un des conseils que je donne régulièrement au travail : "arrête tout et recommence, sur un malentendu cela pourrait passer" ... et ça a passé. Me voilà donc face à la page d'accueil de canalblog et là ce fut le trou noir, impossible de me souvenir de mon mot de passe. Tsss je vous jure le destin était vraiment contre le fait que je bloggue. Mais mon inconscient est plus fort que le destin et mes doigts se sont souvenus des touches à taper.

Me voici donc enfin connectée et prête à vous présenter une chemisette cousue il y a un an pour Mr. B. (zut le dit Mr. B. vient de me repérer et se colle à moi à base de "maman t'as pas le droit de travailler", c'est pas bon signe pour moi). Je disais donc une chemisette cousue il y a un an. C'était juste après avoir cousue une chemisette au masculin des irrésistibles à coudre pour le garçon de Fanny. J'avais adoré ce modèle et je me suis empressée de le tenter en taille 3 ans (qui n'existe pas, j'avais donc fait de légères interpolations). Sauf qu'à l'époque Mr. B. avait deux ans et des poussières et elle était un peu trop grande pour lui, j'avais bien fait quelques photos mais elles ne me plaisaient pas et la chemisette n'était jamais passée par ici. Un an plus tard la donne a changé, le garçon a grandit (à moins que ce soit la chemisette qui ait rétréci) et j'ai enfin pu faire des photos à peu près potables (à peu près car le jeune homme a la bougeotte et n'est pas bien tenable lors des séances photos). (je vous rassure le père est intervenu et Mr. B. est désormais occupé loin de moi)

chemisette_3ans_11

Modèle : chemisette au masculin des irresistibles à coudre

tissu offert par Céline pour la naissance du mini (il y avait un coupon accompagnant le cadeau)

taille extrapolée en 3 ans pour un jeune homme de 3 ans

T.Shirt petits bateaux qui dépasse très élégamment

chemisette_3ans_05

chemisette_3ans_07

chemisette_3ans_12

chemisette_3ans_18

 

chemisette_3ans_19

Et voilà il vient de se souvenir que sa maman existe et essaie de grimper sur mes genoux... je crois que cela sonne le glas de ma présence parmis vous pour aujourd'hui. Heureusement j'ai fini de charger les quelques photos potables de cette chemisette et je vous souhaite une bonne fin de dimanche !

Pour le fun une petite photo de l'année dernière (à l'époque je n'avais pas encore repéré le potentiel de mes volets bleus et je m'étais contentée d'un muret pas très jojo)

DSC_0393

 

 

Posté par AnneCoz à 17:36 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , ,

22 avril 2017

Pour contrer la brume et le mauvais temps

Je profite d'une après-midi brumeuse, rhumeuse, froideuse et donc un peu déprimeuse pour venir faire un peu de blog. Le blog couture c'est bon pour le moral, ça devrait être prescrit par la sécurité sociale. Bah oui avec un blog couture on fouille dans ses archives de photos pour trouver celles qui mettent le mieux en valeur les petits (ou grands) vêtements (ou accessoires) cousus par nos blanches mains. Double effet kiskool avec les souvenirs et l'autosatisfaction. Alors voilà je m'auto soigne en venant sur le net mais j'opte pour canalblog à la place de doctissimo. J'ai choisi pour cela de vous présenter un petit manteau, parce qu'en terme de moral couturesque rien n'égal le manteau. C'est vraiment LA pièce qui fait du bien à l'égo, celle que tout le monde peut admirer.

Après avoir cousu plusieurs manteaux pour ma fille, je me suis dit qu'il était grand temps d'en faire un pour son petit frère. Pour le choix du patron j'ai pris l'option "Ivanne Soufflet" qui est une valeur sure en terme de qualité de patron et qui en plus dans le cas du manteau magnesium propose une étendue de tailles et de variations mixtes qui m'ont conquise.

La réalisation s'est passée sans encombre, toutes les pièces s'emboîtent à merveille. Ivanne propose deux types d'explications : un livret très détaillé et un livret simple avec surtout des dessins. C'est celui-là que j'ai suivi et tout était très clair. 

magnesium4ans_08

Patron : manteau Magnesium de Ivanne S

Version : longueur médium, col garçon.

Taille : 4 ans pour un enfant de 3 ans

Tissus : ma petite mercerie. (gabardine et coton)

 

magnesium4ans_10

Les photos ne rendent pas justice au beau vert du manteau. En même temps cette journée manquait de soleil. A la place j'ai découvert que sous mon nez j'avais une belle porte bleue à fort potentiel photos de coutures. Cela dit je l'ai mieux regardée (la porte et non pas le potentiel, quoique) et sa couleur est un peu passée (j'ai donc dans la foulée suggéré à l'homme que ce serait drôlement bien de repeindre les volets) (il n'a pas bien compris ma motivation) (pfff je sens qu'il va falloir que je m'y colle toute seule) (ce sera donc fait dans environ 1 siècle).

Sur les photos vous pouvez également admirer le tour de coup le plus simple du monde : un tube de jersey assemblé à la surjeteuse. Et l'accessoire indispensable de cette séance photo à savoir la draisienne (enfin la moto) de mon fils.

Je sens que le moral remonte en flèche (en tout cas le mien) (parce que je ne sais pas ce que tout cela peut faire à votre moral à vous) (mais j'espère sincèrement que votre moral est au beau fixe)(contrairement à la météo chez moi).

Je vous laisse avec des photos et sans une parole de plus (de peur de faire une overdose de parenthèses).

magnesium4ans_14

 

magnesium4ans_24

 

magnesium4ans_09

magnesium4ans_16

magnesium4ans_02

magnesium4ans_03

magnesium4ans_04

 

 

 

Posté par AnneCoz à 18:30 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags : , ,

10 avril 2017

celle qui avait su se montrer tétue

En matière de couture je suis rarement du genre à insister et à me prendre la tête. Si un vêtement est trop grand ou trop petit ou qu'un patron me fait m'arracher mes cheveux, il y a peu de chance que j'y revienne. Pour moi la couture est un passe temps, pas question de me prendre la tête. C'est d'ailleurs pour cela que je couds principalement pour ma fille, une robe trop grande ce n'est pas grave ça fait un effet loose et dans deux ans elle sera à la bonne taille, une robe trop petite ce n'est pas grave cela fera une tunique ou bien je la donnerai à une autre petite fille. Easy, les doigts dans le nez. Mais voilà depuis quelques temps (mois, années) je rêve d'un peu plus, je rêve de vêtements mieux taillés, mieux finis, voir des vêtements pour moi. Sauf que moi, autant vous l'avouer, j'ai fini ma croissance et les vêtements trop grands et bien ils le restent. C'est d'ailleurs ce qui était arrivé avec cette blonde cousue il y a quasiment deux ans. Elle était trop grande, j'en avais pris mon parti sur le moment et je l'avais même portée plusieurs fois cet été là, mais je dois reconnaître que l'été dernier elle est restée au fond du placard. Et puis souvenez vous à l'automne j'ai pris mon courage à deux mains et j'ai recousu une blonde pour essayer de comprendre le pourquoi du comment de cette blouse trop grande. Et j'avais vaincu ! Forte de cette réussite j'avais repris ma première bouture et je l'ai décousue entièrement ... et abandonnée au fond d'un tiroir. La redécoupe de l'empiècement du haut n'était pas possible dans l'ancien, cela ne rentrait pas. Cela m'a donné une bonne raison pour faire un tour dans ma boutique de tissus attitrée et réfléchir à cette problématique. Allais-je me racheter un coupon du même tissu (il y en avait encore) ou chercher un petit copain se mariant bien. Et là j'ai osé un truc que j'ose rarement mais que j'admire chez de nombreuses bloggueuses couture : c'est à dire l'assortiment de deux motifs qui à priori ne sont pas fait pour aller ensemble. Et je suis ravie du résultat.

blonde_10

blonde de Delphine et Morissette en taille 38 pour un 38 du commerce

tissus de la maison d'Ursule

blonde_06

blonde_02

blonde_11

Me voilà prête pour l'été.

 

Posté par AnneCoz à 10:37 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : , ,

01 avril 2017

La maman des poissons

Je profite de cette journée qui a commencé un peu fraîchement pour vous présenter une nouvelle réalisation à la surjeteuse (entre elle est moi, c'est à la vie à la mort maintenant), il s'agit de l'Aristo version sweat de ODV (On dirait des vrais) de La Jolie Girafe.

J'ai ce patron depuis un certain temps, à l'époque je m'étais dit que je le réaliserai avec ma mac, mais je n'ai jamais osé franchir le pas. Et puis en novembre dernier, peu de temps après l'aquisition de ma surjeteuse, j'ai admiré la version de CC la Tortue. Dans son post elle parlait d'un défi sur le thème de l'Aristo pour le mois de février. Ce défi était lancé par Estelle et je me souviens m'être dit que cela me motiverait pour apprendre à utiliser ma nouvelle machine. Bon ....  j'ai un peu trop tardé à me motiver, mais Estelle m'a relancée par mail et cela a été le petit coup de pouce qu'il me manquait. Au final l'Aristo est cousu depuis environ un mois mais l'appareil photo n'était jamais sorti au bon moment et je sens que monsieur ne s'éclate pas dans son rôle de photographe et traîne des pieds lorsque je lui demande de l'aide.

Donc pour en revenir à ce matin, il faisait un peu trop frais à mon goût (j'ai même failli allumer un feu) et je me suis dit que c'était l'occasion idéale de ressortir une nouvelle fois ce nouveau sweat tout doux. La luminosité dans mon salon était parfaite et ma fille était prête à se lancer dans une nouvelle carrière de photographe. Toutes les conditions étaient réunies et me voilà de nouveau sur ce blog et je vous laisse admirer le style "photos penchées" de miss A.

 

aristo_03

Aristo de ODV taille M pour un 38 / 40 du commerce en haut

Sweat doublé minkee de la maison d'Ursule

Pas de modifications particulières si ce n'est que le col n'est pas bi-colore.

aristo_01

ohoh je ne suis pas la seule à faire la folle dos à ce mur

aristo_05

aristo_08

 

 

Je crois que j'ai été épinglée

call me pinterest.

aristo_07

La réalisation s'est déroulée sans problèmes notables. J'ai mis un peu plus de 3h à le coudre en travaillant tranquillement avec la surjeteuse. Je l'ai déjà porté plusieurs fois, j'ai même frimé au travail avec. Et il est hyper confortable ! Ce patron est donc très satisfaisant sur bien des points.

Posté par AnneCoz à 22:08 - - Commentaires [21] - Permalien [#]
Tags : , ,


20 mars 2017

Et un et deux et Trop top !

Comme le disait une grande chanteuse du siècle dernier : "Ooops I did it again !". La surjeteuse étant sortie, le patron du trop top étant coupé, et ayant un coupon de molleton tout propre, j'ai remis le couvert et j'ai refait un trop top pour la demoiselle.

Cette fois-ci j'ai visé une version sweat, ça tombe bien l'hiver est de nouveau là (ou l'automne, ou un printemps bien venteux, je ne sais pas je ne sais plus, je suis perdue). J'avais un coupon de molleton qui traînait depuis plusieurs années au fond de mon placard et qui allait très bien faire l'affaire pour ce nouveau test de surjeteuse.

Je ne sais plus sur quel site j'ai acheté ce molleton et c'est bien dommage car il est tout pourri, il a une extensibilité proche de zéro et un taux de déformation très fort. Je ne sais pas du tout comment il résistera aux différents lavages qu'il devra subir. Mais qu'à cela ne tienne je n'allais pas le jeter, il vaut mieux qu'il vive un peu sa vie de molleton sous forme de sweat.

La couture de ce trop top s'est de nouveau bien déroulée. J'ai choisi de refaire une version avec volant, mais cette fois-ci j'ai un peu baissé la ligne de taille (dans l'espoir que le sweat aille encore à l'automne prochain si jamais il n'est pas tout déformé d'ici là). J'ai eu peur que mon molleton n'aime pas les fronce toujours à cause de sa (non-)qualité et de son épaisseur, j'ai donc préféré faire des plis tout le long du volant. Pour finir j'ai fait l'ourlet du bas avec un biais rapporté et là je ne suis pas très satisfaite du résultat car le biais raidi un peu plus (si c'est possible) le molleton et alourdi un peu le tombé du trop top. En  même temps je pense qu'un ourlet classique aurait été très laid et aurait eu un résultat similaire. Si l'une de vous a un conseil à me donner sur les ourlets avec le molleton je suis preneuse.

 

troptopbleu_10

troptopbleu_07

patron trop top de Ivanne Soufflet

taille 8 ans pour une demoiselle de 7 ans et demi

Modifications : ligne de taille baissée par rapport au patron / pli au lieu de fronces pour le volant

Tissu provenance inconnue

 

troptopbleu_02

 

Attends maman, je vais prendre l'air sérieux

troptopbleu_08

troptopbleu_12

 

et en plus il tourne

troptopbleu_16

 

troptopbleu_23

troptopbleu_29

 

 

et du côté des dents il en manque toujours quelques unes

troptopbleu_03

 

Conclusion, moi et ma surjeteuse nous nous entendons toujours très bien. Je pense que nous allons vivre de chouettes aventures toutes les deux.

Posté par AnneCoz à 22:32 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : ,

10 mars 2017

Ma nouvelle amie

Il y a plusieurs mois de cela une amie m'a informé que la semaine suivante Lidl allait faire une vente de surjeteuses. Ayant déjà lorgné un an plus tôt sur ce genre d'achat je n'ai pas longtemps hésité et hop quelques jours plus tard j'étais l'heureuse propriétaire d'une belle surjeteuse flamboyante. Et depuis plus rien. Je dois vous avouer que j'avais un peu peur, et j'avais toujours une bonne raison pour repousser l'ouverture de la bête à demain.
Je ne sais pas bien ce qui a fait la différence mais il se trouve qu'il y deux semaines je n'ai plus trouvé de raisons pour reporter une nouvelle fois ce grand saut dans l'inconnu et j'ai enfin sorti ma nouvelle machine. Auparavant j'avais demandé des conseils à Céline, Fanny et Stéphanie et forte de leurs soutiens je me suis lancée. J'ai pris une grande respiration, j'ai placé mes bobines de fils, j'ai fait des petits noeuds pour les joindre aux fils déjà installés sur la machine, j'ai appuyé sur la pédale et la magie a opéré ! Je me suis mise à surjeter.

J'avais eu le temps (à peine quelques mois, trois fois rien) de réfléchir à ce que je pourrai coudre pour étrenner cette surjeteuse et j'avais jeté mon dévolu sur le trop top pour enfants de Ivanne Soufflet. J'ai bien quelques magasines Ottobre à la maison mais tout me paraissait trop compliqué avec des tonnes de pièces. Trop top a cet avantage d'avoir peu de pièces et de proposer 1000 variations. J'avais en plus déniché un chouette tissu jersey avec lequel je m'étais dit "même si c'est loupé ça plaira à ma miss".

La couture de ce petit haut s'est très bien passée, si ce n'est la bande d'encolure que j'ai du recouper car j'avais mal estimé l'eslasticité du tissu et elle était donc trop courte. Rien de bien grave.

troptop_doré_01

DSC_0203

trop top de Ivanne S. en taille 8 ans pour une enfant de 7 ans et demi

tissu de la maison d'ursule

fillette heureuse faite maison

troptop_doré_03

troptop_doré_06

troptop_doré_08

troptop_doré_09

en plus ça tourne

troptop_doré_11

 

troptop_doré_14

Je vous laisse sur cette dernière photo de petite fille plus si petite que ça. Elle aime beaucoup son nouveau haut, et il paraîtrait même que ses copines lui ont demandé où elle l'a acheté (je crois qu'elle m'a raconté ça pour me faire plaisir et que ce n'est pas totalement vrai mais je vais faire comme ci). Et sans vouloir spolié la suite je dois vous avouer que ma nouvelle amie et moi avons de nouveau créé ensemble depuis !

Posté par AnneCoz à 21:10 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags : ,

28 février 2017

Je peux pas j'ai piscine

Ma fille aime, que dis-je, adore aller à la piscine. Si nous voulons lui faire plaisir il suffit de le lui proposer... sauf que nous le lui proposons peu car jusqu'à l'année dernière dès qu'elle arrivait à la piscine elle se mettait à paniquer. Longtemps il a fallu la porter pour la faire entrer dans le petit bain (là où elle avait de l'eau jusqu'aux cuisses) et la séance consistait à rester planté dans 10cm d'eau à la regarder patauger. Depuis un an environ elle entre facilement dans l'eau et se décomplexe un peu, mais pas de quoi aller là où elle n'a pas pieds sans se tenir au bord de la piscine ou à l'un de ses parents. Mais malgré tout elle aime, que dis-je, adore la piscine.

Cette année sa classe de CE1 a un cycle piscine. La première séance fut mouvementée vu que ma miss avait oublié qu'elle ne sait pas nager et elle est allée dans le groupe "enfants qui savent nager un peu" .... L'entrée dans le bassin en toboggan là où ils n'ont pas pieds et sans ceinture a été, si j'ai bien compris, rocambolesque. Le soir elle m'a dit "heureusement que le maître nageur avait une barre pour m'empécher de couler car j'étais sous l'eau", et a ajouté "bah si je sais nager maman, je nage le petit chien" (euh, oui ma chérie, avec une ceinture et uniquement dans moins d'un mètre d'eau). Bref l'important c'est qu'elle aime toujours la piscine (et accessoirement qu'elle soit passée dans le groupe "enfants qui ne savent pas nager").

Pour l'accompagner dans ses sorties mouillées je lui ai cousu un petit accessoire spécial vestiaire : un tapis pour les pieds qui permet ensuite de stocker le maillot mouillé. Je n'ai rien inventé, il y a des tonnes de photos et tutos sur le net (cela dit j'ai totalement improvisé, mais sans trop de risques vu le niveau de la couture). Le tapis a passé avec succès le test in Real Life et je peux donc vous le présenter ici. Pour être totalement honnête je n'avais pas prévu de faire un post dessus mais après avoir posté la photo sur instagram j'ai eu deux trois remarques me poussant à le présenter plus officiellement. 

Et donc voilà la bête : 

 

tapis03

tapis de piscine patron perso (pour info le cercle a un diametre d'environ 38 cm)

tissu imperméable de la maison d'Ursule

tissu éponge de mon stock

tapis02

tapis04

J'avais un peu peur que les trous apparaissant lorsque l'on referme la bourse laissent passer l'eau mais le tissu éponge (ainsi que le tissu imperméable bien entendu) fait bien son travail et le sac contenant le tout était sec le soir venu.

Je vous laisse j'ai piscine, euh non couture. A bientôt !

Posté par AnneCoz à 22:22 - - Commentaires [14] - Permalien [#]

21 février 2017

De l'art d'être grande soeur {épisode 5}

Depuis quelques temps j'ai comme des envies de métamorphoses, je sens quelque chose qui m'attire qui m'attire vers le haut. Enfin non, pas tout à fait le haut, mais plutôt un autre mode de consommation, une autre façon de vivre le quotidien. Je n'en suis pas à viser le zéro déchets, mais je vise (enfin nous visons puisque c'est l'affaire de toute la famille) une diminution de ces déchets et une consommation plus saine. 

Je ne ferai pas ici le détail de tous les petits gestes quotidiens que nous mettons tranquillement en place mais sachez que cela porte ses fruits, nos poubelles diminuent doucement mais sûrement. Ces résolutions sont apparues après l'orgie de Noël lorsque notre sous-sol était rempli à ras bord de papiers cadeaux déchirés, de cartons éventrés et que je me suis dit "plus jamais ça" (en vrai je me suis dit "essayons d'en avoir un peu moins la prochaine fois"). J'ai entre autre décidé que désormais, autant que possible, mes paquets cadeaux seraient des pochettes en tissu et que je tenterai des cadeaux moins commerciaux. Et j'ai démarré pour le Noël de ma soeur et son copain, qui coup de bol m'avaient demandée des cadeaux cousus mains. Je n'ai plus eu qu'à faire des paquets cadeaux originaux (une ancienne boite à chaussure décorée de dessins de mes enfants, et un bocal en verre).

Souvenez-vous, l'année dernière ils avaient fait les fous en jumelles de shining (souvenirs souvenirs). Cette année la liste au père Noël était bien plus soft avec un kimono pour madame et un tablier de cuisine pour monsieur, tablier couvrant les fesses si possible.

Après une longue réflexion sur les tissus et une centaine de sms échangés avec ma soeur à ce sujet, je me suis lancée dans la réalisation. Pour le kimono je suis partie du patron du trop top d'Ivanne Soufflet que j'ai coupé au milieu et dont j'ai prolongé les manches pour l'effet kimono. Pour le tablier je n'ai pas pris de patron mais c'était inutile. J'ai vérifié au fur et à mesure sur mon mari pour m'assurer que je n'étais pas totalement dans les choux. Il se croise dans le dos et se noue sur le ventre, et pour régler la lannière autour du coup j'ai mis un fermoir sur l'un des côtés du tablier (voir sur la photo).

Je dois vous avouer que j'ai totalement oublié de prendre des photos de ces cadeaux et ce sont les heureux propriétaires qui s'en sont chargés. (et je les en remercie infiniment, surtout pour celle de l'homme.... allez voir)

kimono_01

kimono cousu en adaptant le patron du trop top de Ivanne Soufflet

Tissu de la maison d'Ursule

kimono_02

kimono_03

kimono_04

 

tablier

tablier patron maison

tissu de la maison d'Ursule

Je vous laisse, j'ai une fournée de pitchs maison à finir (d'après la recette des pitchounets de super supérette).

 

Posté par AnneCoz à 22:02 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : , ,

11 février 2017

Quand te reverrai-je, pays merveilleux ?

Aujourd'hui je vais vous présenter une robe cousue début décembre. Robe que je comptais publier dans l'instant ou presque. Les photos étaient faites, les idées étaient là, mais manque de bol la vie s'en est mêlée et d'un seul coup nous voilà mi-février et je ne sais pas où sont passés ces deux mois et demi qui me manquent !!

Il se trouve que début décembre ma miss A., du haut de ses 7 ans, se préparait à partir en classe de neige pour 12 jours. Et dans sa liste de vêtements au milieu des combinaisons de skis et autres joyeusetées du genre il y avait une mention "tenue pour la boum". Autant je ne me voyais pas coudre des collants chauds, ou un blouson hyper chaud, autant l'idée d'une petite robe me souriait bien. Je venais en plus de récupérer un livre de couture prêté par un ami à qui je l'avais offert (oui, oui, "un" ami). J'ai fait une légère erreur de parcours en emmenant la miss choisir son tissu (clairement je n'aurai j.a.m.a.i.s. pris celui qu'elle a choisi (même si il est joli)(on admire la parenthèse dans la parenthèse), mais bon pour une tenue de boum ce n'était pas ce que j'imaginais).

Bref début décembre j'avais tout ce qu'une couturière rêve d'avoir : un nouveau patron, du tissu, et une commande très précise avec un timing. J'ai relevé le défi et en voici le résultat.

robe_ski_01

hhhhhmmmmm le problème c'est que je n'ai ni le nom du livre, ni le nom du patron

et mon ami (à qui j'ai rendu son livre) est en vacances donc pas moyen d'avoir l'info

par contre je me souviens de la taille : 8 ans !

et le tissu vient de la maison d'Ursule

si vous avez une idée pour le livre et le modèle je prends.

Sinon je fairais un edit dans une semaine

.... ou dans 3 mois ....

robe_ski_02

Ah ah sur celle-ci (ci-dessus) on voit que la miss avait mis sa jupe soleil en dessous

(cette enfant a un don pour ne jamais rien assortir convenablement)

(m'en moque j'adore le résultat)

 

robe_ski_03

 

Là elle riait encore, c'était avant qu'elle ne réalise que deux jours plus tard elle partirait loooongtemps sans ses parents et qu'elle pleure encore et encore.

 

robe_ski_04

 

Je vous rassure, lorsqu'elle est enfin revenue chez nous la première chose qu'elle nous a dit fut

"pourvu que je sois dans la classe de cm1 qui part dans 2 ans"

 

robe_ski_05

robe_ski_06

robe_ski_07

 

Pour finir un petit zoom sur les jolis boutons offerts par Fanny lors de notre dernier échange

robe_ski_08

 

 

Posté par AnneCoz à 20:07 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :